Nouvelle Donne publie !

Prix Albertine Sarrazin, édition du concours de la nouvelle 2019, Le chardon et le chamois, Gaëlle Thirion.

par Nathalie Barrié

Dans ce recueil, quatre nouvelles ont été distinguées pour le prestigieux prix Albertine Sarrazin de la nouvelle :
Le premier prix, Le chardon et le chamois, est une nouvelle épistolaire. Il s’agit du client d’un hôtel à la recherche de calme qui se plaint d’une autre voyageuse envahissante et peu discrète et lui adresse des lettres qu’il garde toutefois pour lui. On apprend que cette donzelle a une forte personnalité, promène partout son toutou aboyeur et le nourrit sur ses genoux au restaurant. L’auteur des lettres n’en revient pas de tant de sans gêne, mais peu à peu, son courroux se transforme en sentiments plus tendres, voire passionnés, « à l’insu de son plein gré », est-on tenté de commenter. La glissade est graduelle, amusante et pleine d’esprit, mais on ne « divulgachera » pas la fin… C’est sans aucun doute l’humour, l’inattendu et le suspense qui sous-tendent cette très jolie nouvelle, et qui l’ont emporté dans le cœur du jury.
L’autre ventre de Benjamin Chabert est d’une facture classique, poétique, plus sombre et contemplative que la précédente. Elle nous présente Abdou, jeune « boy » des rives africaines voulant à tout prix embarquer pour l’Europe afin de payer une « nouvelle jambe à sa Yaye ». La mer a sa logique et sa cruauté, un ventre affamé d’hommes. Abdou reverra-t-il sa famille ?
Silhouette non parlante de Marc Nicolaieff, est, à notre avis, le joyau de la sélection. Un homme remarque, grâce au génie d’un jeune Asperger de huit ans, une belle figurante muette qui passe de film en film, sur une soixantaine d’années fixées sur la pellicule, toujours aussi jeune et belle. Il n’aura de cesse de résoudre ce mystère. S’ensuit une belle histoire dont nous vous conseillons de déguster tout le suc, car nous allons de surprise en surprise au fil des pages.
Enfin, L’héritage du vieux Ben de Bernard L’Hostis nous entraîne vers l’Australie, également sur un air de mystère, lequel plane sur la mort du vieux Ben et sur l’héritage qu’il laisse à ses amis aborigènes. La surprise sera également au rendez-vous, au fil de l’écheveau lentement démêlé par un détective.

Chers lecteurs, s’il en est une, quelle est la leçon à tirer de ce concours ? Ces quatre nouvelles ont en commun l’imprévu. On ne peut pas en deviner la fin et le suspense est ménagé jusqu’au bout, avec élégance et souvent, en particulier pour deux d’entre elles, avec humour. Affûtez donc vos plumes pour le prochain round et sachez nous surprendre !

Nathalie Barrié