Nouvelle Donne publie !

Nouvelle Donne

Venez nous rencontrer !

Retrouvez les auteurs du recueil Le chien attaché au poteau électrique, édition La chambre d'échos au marché de la poésie 2021, place Saint-Sulpice, Paris. Nous serons présents le samedi 23 octobre à 14h stand 113. Heureux de rencontrer nos lecteurs, nos auteurs déjà publiés et nos futurs auteurs.

Édito de Septembre 2021

Après le sentiment de « libération » de l’an dernier, hélas provisoire, cet été 2021 fut une succession de calamités en forme d’apocalypse. Au choix, le feu ou l’eau puis, tout là-bas dans les Caraïbes, la fureur souterraine d’une planète qui tremble de rage, face aux mauvais traitements répétés que lui fait subir l’Homme. Décidément, les cinq éléments, ou presque (car l’air lui non plus n’est pas si pur : point d’échappatoire à l’échappement !) semblent se liguer contre nous. Sans oublier, à l’est, les crépitements des Kalachnikov puis les bombes (encore et toujours !), et de nouveaux flux de réfugiés se cherchant d’autres territoires plus vivables. Bref, malgré les vaccins à profusion (ou parfois à cause d’eux, étrange paradoxe…), c’est à croire que le monde va de plus en plus mal, car la réalité quotidienne dépasse de plus en plus souvent la (science)-fiction, et souvent en pire. On pressent dès lors que cette rentrée pourrait à nouveau être celle de tous les dangers, parfois très visibles et spectaculaires (ouragans et typhons), ou parfois invisibles et plus sournois, dont ce virus coriace qui mute en douce et nous divise.

Alors, pour oublier tout ça, quoi de mieux que de se réfugier dans la lecture ou même, pour les plus courageux, dans l’écriture ? Grands espaces ou huis-clos, comédies ou tragédies intimes, Nouvelle Donne vous livrera encore ses shots réguliers de fictions salutaires, sans autres effets collatéraux que le sourire ou le frisson. Une injection mensuelle sans rendez-vous suffit pour vous aider à mieux supporter ce qui vous attend ici ou là-bas, au-dehors ou au-dedans. Car la nouvelle, ou plus largement la culture, est sans doute un excellent antidote à la morosité qui nous guette tous, à l’orée d’un automne qui s’annonce à nouveau sanitaire et bousculé. Nous vous invitons à découvrir le troublant et très sombre Vin blanc contre whisky, de Philippe Crubézy, qui sera suivi par C’est quand au juste, de Géraldine Sivade, plus reposé, mélancolique et néanmoins cadencé, nous invitant à un voyage ferroviaire dans des « trains pas comme les autres ». Alors, bonne rentrée à vous (littéraire notamment, puisque c’est de saison), et bonne(s) lecture(s).

Jean-Michel Calvez

Continuez à nous envoyer vos textes (en respectant notre règlement), nous serons heureux de les lire et de publier les meilleurs.

Notre appel à textes permanent !

le top 10 des nouvelles publiées :
1 Article : On voit s’obstiner, chez le poète vieilli, une volonté d’éblouir (4.81 - 31 votes)
2 Article : La face cachée (4.78 - 45 votes)
3 Article : Nage et tu retrouveras ton souffle (4.72 - 9 votes)
4 Article : Les marées du temps (4.7 - 137 votes)
5 Article : COMME Á OSTENDE (4.68 - 25 votes)
6 Article : Les merveilles (4.65 - 40 votes)
7 Article : Vin blanc contre whisky (4.62 - 16 votes)
8 Article : QUI NE DIT MOT CONSENT (4.6 - 53 votes)
9 Article : Faux départ (4.54 - 26 votes)
10 Article : Embellie (4.54 - 35 votes)

Derniers articles

  • Love parade, Philippe Hébrard

    par Nathalie Barrié

    De Capucine à Veronica, dix-sept prénoms émaillent ces courtes nouvelles : moments de vie aux titres aussi variés qu’attrayants, comme volés en instantané à la réalité et qui, effleurant la surface des brèves rencontres entre le protagoniste et ses amours de passage, en révèlent davantage qu’ils n’ont (...)

  • Grenailles errantes – Bruno Marée

    par Brigitte Niquet

    Curieux titre. Curieux livre aussi, mais qui s’inscrit dans une démarche bien sympathique : Quadrature met un point d’honneur à ne publier que des nouvelles. Option assez rare (et risquée) pour être soulignée. Voyons d’abord ce qui justifie le titre, aussi original que mystérieux. Il paraît qu’un jour (...)

  • La maison d’édition animal DEBOUT propose un appel à textes

    Pour enrichir sa collection de nouvelles Fabuleux ZOOpuscules, la maison d’édition animal DEBOUT propose un appel à textes sur la thématique : DOCUMENTAIRE ANIMALIER.
    les propositions sont à envoyer à l’adresse contact.animaldebout@gmail.com jusqu’au 31 janvier 2022 minuit.
    Détails et règlement ici : (...)

  • Monstrueuse Féerie, Laurent Pépin,

    par Sophie Germain

    Quand on s’apprête à lire la novella de Laurent Pépin, on sait déjà que l’on a entre les mains l’ouvrage d’un auteur subtil et j’ose même dire malin. Malin, dans toute la polysémie du mot. Avec ce que cet adjectif porte en lui de références à l’ingéniosité, à l’espièglerie, et donc à l’enfance, mais aussi (...)

  • C’est quand au juste

    par Géraldine Sivade

    C’est quand, au juste, qu’on se dit qu’on a raté un train, qu’on a raté le coche, qu’on est passé à côté, qu’on n’était pas sur le bon quai ?
    C’est quand, au juste, qu’on commence à plier bagage dans sa tête et qu’on trimballe derrière nous, dans une petite valise à roulettes, des idées de départ, des idées (...)

Notre appel à textes permanent !

Continuez à envoyer vos textes (en respectant notre règlement), nous serons heureux de les lire et de publier les meilleurs.