Critiques de recueils de nouvelles

Nos critiques de recueils de nouvelles.


Articles de cette rubrique

  • Éric Neuhoff – Les polaroïds – Éditions du Rocher 2018

    par BN

    Dire qu’Éric Neuhoff a tous les talents serait peut-être excessif mais force est de reconnaître qu’il passe d’un genre littéraire à l’autre avec une aisance et une réussite déconcertantes, qui lui ont d’ailleurs valu quelques prix. La nouvelle manquait à son palmarès, le mal est réparé avec ce délicieux (...)

  • Anges et bêtes, n°113 de la revue Brèves

    par BN

    Sous le titre assez obscur Anges et bêtes (il n’est guère question ni des uns ni des autres dans ce numéro), voici revenue la revue Brèves qui s’est donné pour mission (entre autres) de publier régulièrement une anthologie permanente de la nouvelle. Ce numéro 113 est aussi éclectique que ses (...)

  • Mister Mouse ou La métaphysique du terrier, de Philippe Delerm,

    par Nathalie Barrié

    Découpé en vingt‑huit chapitres aux titres aussi délicieux que leur contenu, ce court « roman » se lit comme un recueil de nouvelles qui fleure bon le terrier, la bière rousse, le feu de bois et les airelles. Il nous installe au chaud, dans le terrier de Mr Jeremy et Mrs Emily Mouse et de leurs (...)

  • La clé des champs, chroniques jurassiennes, de Jean‑Pierre Rochat,

    par NB

    Une écriture d’une beauté insolite que ces courtes nouvelles de Jean-Pierre Rochat, qui sont autant de billets d’humeur d’où se dégage une puissante poésie liée à l’expérience de la nature vécue au plus près, de l’intérieur, dès l’enfance par l’auteur, à ce jour éleveur de chevaux dans le canton de Berne. (...)

  • Makina et autres boucheries, de Mickaël Auffray,

    par NB

    Six nouvelles qui annoncent la couleur du sang, mais sans basculer dans l’horreur gratuite et qui, surtout, ne manquent pas d’humour ! Les personnages de Mickaël Auffray allient la truculence de Rabelais à la bonhomie et parfois, à une cruauté assumée. On pense à des Gargantua et à des Pantagruel (...)