Nouvelle Donne publie !

Plein feu sur L’Atelier du Gué et la revue Brèves

par BN

Il était une fois… une maison d’édition spécialisée dans la nouvelle (si, si, ça a existé et ça existe encore) et qui plus est, éditrice d’une revue semestrielle baptisée Brèves. C’était à une époque antédiluvienne (pensez donc, on ne parlait pas encore d’Internet ou si peu), Nouvelle Donne caracolait dans sa version papier et les revues se disputaient le haut du pavé. On se rencontrait dans les salons dédiés (merci, Marlène, pour Saint-Quentin, si cher à notre cœur), on échangeait autrement que par écrans interposés, bref c’était le bon temps ou presque.

Et puis, peu à peu, tout a changé. Pour Nouvelle Donne, en tout cas, contrainte d’abandonner sa version papier, trop onéreuse, puis orpheline de son fondateur, Christian Congiu. Tout le monde s’est perdu de vue, et chacun a cru que l’autre avait lâché la rampe, jusqu’à ce jour récent où nous avons reçu un message de Brèves, disant en substance : « C’est grâce à Fabien Maréchal (un auteur dont nous avons chroniqué les recueils Dernier avis avant démolition et Protection rapprochée et dont Brèves a publié un texte) que nous avons appris que Nouvelle Donne a repris du service. » Bénis soient les auteurs qui nous rapprochent : Brèves et nous-mêmes avons ainsi redécouvert nos existences réciproques et nos goûts communs, puisque nous avons aussi publié récemment les mêmes auteurs : Livia Léri, Fabrice Schurmans et sans doute d’autres.
Alors voilà, le moins que nous puissions faire était d’offrir ce « Plein feu » à L’Atelier du Gué, l’éditeur de Brèves, en rappelant quel est le fonctionnement de cet éditeur : il publie deux fois par an une Anthologie permanente de la nouvelle avec une thématique différente à chaque fois. Chaque volume coûte entre 12 et 18€, vous pouvez vous le procurer chez votre libraire ou par correspondance, ou encore vous abonner, et vous trouverez tous les renseignements utiles sur leur site : http://www.atelierdugue.com. Et bien sûr, si vous êtes auteur, vous pouvez aussi envoyer vos textes.

Enfin, pour vous mettre en appétit, nous vous proposons 3 chroniques : celle du n° 87, « Nouvelles d’Espagne », celle du n° 98, « Résiste », et celle du tout dernier-né « Intuition », n° 111. Bonne lecture !

BN