Nouvelle Donne publie !

Edito de juillet 2022 un oxygène

par Jean-Michel Calvez

En ce nouvel été où le COVID nous joue toujours l’invité-mystère (et ça n’est pas l’unique menace pesant sur nous tous, il y a la guerre à nos portes et tout le reste), lire, échapper au quotidien est de plus en plus un acte salutaire, un oxygène. Trois nouvelles par jour au minimum, matin, midi, soir, et la nuit en prime pour les insomniaques, seront une poignée de sable jetée sur le feu de nos pensées mauvaises, et le plaisir d’un ailleurs qu’on invite chez soi le temps d’un échange ou d’un café, d’une rencontre avec la fiction.
Pour cet été, Nouvelle Donne vous propose Les talons de ma mère de Laurence Gay Pinelli, récit échevelé d’un ado mal en point, avide de paroles tant qu’il en est encore temps, transfiguration du milieu hospitalier sous l’effet de sa fièvre de mots et de souvenirs, tout cela empli d’une urgence vitale et jeté à la figure du lecteur perplexe, puis inquiet. Viendra aussi, à l’opposé du précédent, Vis-à-vis de Jean-Yves Robichon, récit subtil d’une rencontre à petits pas, par touches prudentes et comme sur la pointe des pieds, peut-être juste imaginée, qui sait.
A lire aussi, les premiers éléments du grand dossier « Plein feu sur la nouvelle » de la rédaction qui fera, en plusieurs épisodes, un point de situation sur la nouvelle en France, son statut, ses nœuds gordiens et ses espoirs, ses formes méconnues ou en devenir aussi car tout mute, évolue, s’adapte ou meurt. Tout cela entre point formel et interviews d’acteurs du domaine, y compris l’équipe de Nouvelle Donne qui se dévoilera un peu plus à vous via sa passion commune pour ce genre : en lire, en écrire, le pourquoi du comment.

Jean-Michel Calvez